DESELECTIONNER LES SYMPTOMES
Les poissons maigres sont souvent épuisés par une maladie : bactérienne ou parasitaire. (Ill. 133-136, 139) Chez les Botias, nous remarquons différentes maladies\'85 pour les mêmes symptômes. (Ill. 132+133) Nous pouvons également rencontrer des énophtalmies chez les poissons extrêmement maigres (Ill. 137 et voir Ill. 130 ci-dessus). En cas d'hydropisie (Ascites ou Dropsy), nous trouvons fréquemment des écailles hérissées et souvent une exophtalmie, des rougeurs à la base des nageoires (surtout la nageoire pectorale) et un anus rouge et saillant. (Ill. 140+141). L'obésité survient surtout chez les Cichlidés des lacs Malawi et Tanganyika, en cas de Malawi Bloat. (Ill. 142+143). Les ventres gonflés peuvent aussi être causés par des tumeurs ou un blocage des œufs ou de l'intestin. (Ill. 144+145) S'?il atteint le stade '?un amaigrissement o d'une obésité extrême, le traitement arrivera probablement trop tard, mais les autres poissons de la même espèce qui n?ont pas encore atteint ce stade ou dont les symptêmes ne sont pas encore aussi forts pourront être sauvés.