DESELECTIONNER LES SYMPTOMES
Nous visons ici l'assombrissement, l'éclaircissement ou une hypercoloration du poisson et non les taches rouges ou blanches (voir pages 27+31) La décoloration est surtout frappante chez les Cichlidés. (150, 152, 156) Chez les Cichlidés du lac Malawi, des parasites peuvent causer des bandes noires (Black Stripe Syndrome) (Ill. 151) La plupart du temps, un assombrissement des couleurs est accompagné d'une infection bactérienne ou parasitaire (p. ex. Mycobacterium) (Ill. 146-149) et une hypercoloration prononcée est le signe que le poisson lutte contre la mort et vit ses dernières heures. (Ill. 156-157) Chez les Poissons Rouges et les poissons d'étang, des taches noires peuvent apparaître autour d'une blessure ou d'un ulcère (Ill. 155). Elles sont alors causées par une formation de pigment noir. Ces taches disparaissent une fois le poisson guéri.